3 mois en Asie....Vietnam du Nord, Chine du sud, Cambodge....

A propos de Rana homestay

Le Portail de Bizot : Bob m'avait beaucoup parlé de ce livre pendant notre séjour.

Du coup, de retour à la maison, je l'ai relu ainsi que "Prêtre au Cambodge",de François Ponchaud,et  "l'homme qui révéla au monde le génocide" de Benoit Fidelin et qui est une biographie du Père Ponchaud. .

C'est tout d'abord intéressant de voir la même époque, avec deux points de vue différents... Ensuite, cela me ramène à la soirée que nous avons vécu en face de la mère de Kheang.

J'ai lu en revenant, dans l'avion, " D'abord, ils ont  tué mon père" qui m'a beaucoup intéressé car l'héroine avait 5 ans en 1975 comme Kheang... Mais l'une appartenait aux citadins tant décriés par les Khmers rouges tandis que l'autre était une fille du "peuple ancien".

Ce qui m'intéresse  le plus, c'est de savoir comment la vie a repris ensuite.

Quels processus met on en place pour se reconstruire et retrouver une vie de famille après 3 ans de séparation, suivis par une période de famine et l'occupation du pays par les Vietnamiens.

En effet, d'après les études psychologiques, taire les traumatismes ne permet pas la guérison.

 

Or aux questions que j'ai posées, j'ai eu l'impression d'avoir des réponses évasives. Ce qui ne m'a  pas surprise connaissant la  pudeur des Cambodgiens. Du coup, je n'ai pas persévérée dans cette direction.

La parole de ce peuple a été confisquée : Les plus agés n'ont pas eu d'autres issues   qu'exprimer la pensée d'autrui, celle du cadre de l'Angkar ou  du conseiller vietnamien.

Pour les plus jeunes, l'ainé a toujours raison. La vertu filiale est une vertu inculquée dans la famille, les écoles et les pagodes. A 40 ans, on demande l'autorisation d'acheter une maison aux parents...

Les rites comportent toujours des gestes de gratitude à l'égard des anciens. Aucune décision n'a été prise pendant des décennies sans en référer aux grands parents, aux parents.

Combien de khmers continuent à se demander quelle réponse pourrait satisfaire la personne qui est en face d'eux.

Un conducteur de tuk tuk ne dit pas qu'il ne connait pas l'hôtel ou le lieu où vous désirez aller.... Il part... Même s'il ne connait pas l'endroit dont vous lui parlez.

Heureusement, ils sont souvent regroupés et celui qui sait vient  discuter l'air de rien, avec celui à qui vous avez demandé de faire la course... Cela permet de ne pas perdre la face...  

D'après le blog de Bob, au printemps dernier, je pensais participer à une sorte de  "veillée villageoises" et je ne m'attendais pas à ce que nous soyons 4 autour de la table, Chouchou et moi d'un côté et Kheang et sa mère de l'autre.

J'attendais un récit où nous aurions pu poser des questions.. Chouchou n'était pas d'humeur à parler anglais ce soir là, il saturait.

 

Aujourd'hui, il y a quelque chose que je ne comprends toujours pas.. 

Lorsque j'ai réservé en aout, Don ne m'a pas dit que les visiteurs ne devait rester que 2 nuits, au maximum ! Du coup, pensant y rester 4 nuits, nous nous sommes sentis éjectés !

Kheang avait l'air partante pour nous emmener en vélo, voir d'autres cultures près du village des pêcheurs et cela nous convenait bien .. Mais Don a objecté à cette idée, rappelant le poste de police en face du chemin et les menaces que cela impliquait..

Séjour mitigé donc,

 

Nous avons beaucoup apprécié Kheang et les rencontres villageoises que nous avons faites, grâce à elle.
Sa cuisine est délicieuse et cela nous a ennuyé que nous ne soyons pas 6 autour de la table, pour une vraie vie familiale. Les enfants ne mangeaient jamais avec nous. Bob n'a pas mangé avec nous à certains repas et Kheang mangeait après nous.

 

Nous ne nous attendions pas à être face aux 4 élèves de Kheang, seuls.

 

Le bungalow est très sympa mais le fait que  les WC soient  inaccessibles la nuit nous a semblé désagrable et inhospitalier ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Publié à 02:11 , le 15/01/2010, dans Syntheses Voyage, Khétt Kâmpóng Cham
Mots clefs : homestayservices
.. Lien


{ Page précédente } { Page 10 sur 164 } { Page suivante }
Un an d'eau pour un enfant

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Artisans, Constructions
Civilisations, cultures et coutumes
Musique, Concerts, rencontres
Act. physiques, velo, rando
Ass. Nouv. Pousses, Travail solidaire
Broderie Moyen de communication
Cartes du voyage
Hebergements et prestataires de services
Personnel Famille
Preparation voyage
Syntheses Voyage

Kep - Ecole de français
Voyages en Asie
Nouvelles Pousses
Le monde enchanté de Mzelle le lutin
Orphelinats au Vietnam
Anne Sophie et Guillaume- Kep
Misha
Jean Pierre
Depart au Qatar
Centre d'Entraide pour l'Enfance au Tibet
Millénaire d'Hanoï
2011 -Voyage Océanie Asie

Amis

papyjp
misha
manue
clementblain
myriametluc
cathencorse

Click for Hanoï, Viêt Nam Forecast