3 mois en Asie....Vietnam du Nord, Chine du sud, Cambodge....

21.............. Sa Pa, dernière journée à la montagne Dimanche 11 octobre 2009

 

Hier soir, nous avons assisté à une  partie d`un "spectacle folklorique" de l`ethnie Hmongs...

Nous n`avons pas entendu les filles chanter, mais les garcons jouaient d`une espèce de flûte qu`ils placent comme une cornemuse et tournent sur eux mêmes.... 

 

d`un côté,  puis de l`autre sur un pied en sautant, tête et buste  vers le sol ou sur les talons D et G alternativement comme les cosaques...

Assez impressionant comme performance physique.. Je n'ai pas réussi à prendre une photo satisfaisante !

Cet instrument est un orgue à bouche ... Mon ami Jean Pierre en sait beaucoup plus que moi... Allez voir ses photos et ses explicatiosn : vietnampapyjp.uniterre.com/127016/Le+Khene,+instrument+des+Hmongs.html

 

Ce matin,nous nous sommes réveillés avec un rayon de soleil...

 

Mais lorsque les bagages finis, nous sommes sortis de l`hotel... il bruinait... avant d`être carrément orageux... et comme la température n`est pas très élevée...   

Enfin nous n`avons pas encore les polaireJ`ai bien peur que nous ne montions pas au jardin botanique... Mais que nous allions faire une partie de rumikib à l`hôtel...!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme nous avons vu des marchés toute la semaine, nous ne sommes pas descendus ce matin,  pour celui de Sapa...

Nous avons fait un saut à l`église de Sapa... Hier, nous étions rentrés trop tard pour le service...                                                         

A propos de trop tard....

 

Cet hotel Baguette et Chocolat est quand même un peu spécial...

 

Il ferme normalement  à 21 h pour le restaurant... et jusqu`à présent  nous avons souvent vu du monde jusqu`à 21 h 20 au moins... 2 soirs les jeunes (en formation) ont fait du bruit dans les étages, pendant pas loin de 2 h après le service..

 

Mais hier soir samedi... Tout était bouclé à 20h 45 ! Pas de petits gâteaux pour le dessert !

 

Les jeunes en formation....

 

Nous les voyons tout le temps jouer sur internet... Cela développe peut être,  certaines de leurs connaissances et compétences,  Du coup, nous n`avons pas accès à internet à l`hôtel facilement. Internet est facturé1 $ de l`heure,  alors que dans beaucoup d'hôtels ou guesthouses  1/2 h par jour est offerte.

 

L`anglais a l`air d`être "enseigné" mais dans la réalité, j`ai fini par aller chercher le guide vietnamien - anglais pour obtenir une enveloppe..

 

 Nous n`avons pas vraiment l`impression d`être compris quand nous demandons une grande tasse, de l`eau chaude ou plus de lait...!

 

Je me félicite souvent d`avoir emmené des épingles de securité... Elles me servent aussi à suspendre le T shirt au fil... Il a fait tellement humide et frais que les T shirts coton et mon pantalon en coton que j`ai utilisés pour le trekking n`étaient pas secs ce matin... Un petit coup de fer a remedié à ce problème.

Il pleut toujours.... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous allons aller casser une petite graine vietnamienne  !!... Notre "cantine: sympa et pas chère... "drop and Drop"  en bas du village, en face du Bambou  Sapa hotel qui est en travaux...

Du coup il ne présentait pas le spectacle de musiques et danses traditionnelles  des minorités en fin de semaine... . Nous en verrons d'autres en Chine, du coté de Lijiang..

  

 

Nous avons vu ici beaucoup de paysages de  rizières.

 

Normalement,  nous  verrons d'autres rizières du côté de Yangshuo en Chine. Ce qui nous permettra de comparer les différentes façons de faire les moissons.

 

Nous n`irons pas, à priori, au sud de Kunming, (Yunnan) ... D'après ce que j'ai lu, elles sont surtout intéressantes lorsqu'elles sont en eau... au printemps, mais qui sait ... !

 


Publié à 01:11 , le 11/10/2009, dans Musique, Concerts, rencontres, Sa Pá
Mots clefs : formationrestaurantHotel
.. Lien


20 - Journée en voiture : Sapa - Lao Cai - Bac Ha - Can Cau

 130 km de routes montagneuses pour découvrir un marché  ethnique près de la frontière chinoise Can Cau... où se rencontrent les ethnies  Hmongs bariolés et  Nungs...

Matinée très intéressante.. C`est un marché que je qualifierai de coutûmier.. Il a lieu une fois par semaine, le samedi matin..


L`alimentation, les tissus (très grand choix), le bétail (chevaux, buffles et vollailles).. 

 

                                                                        

 

 

                

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                  

 

 

                                                                                               

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                          

 

 

 

 

 

 

 

oui, il y a un bébé dans le dos !

  

 

 

 

 

 

 

 

 


 

En dessous, les gargotes pour déjeuner avant de repartir..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                               

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

. Les hommes boivent quelquefois un peu trop.... et se retrouvent allongés par terre pour dormir...! et pendant ce temps là, Madame attend....!


Nous en avons vu ainsi le long de la route !!

Nous avons déjeuné à Bac Hac.. Repas délicieux... Travers de porc, boeuf avec chayottes et Chouchou a aimé le plat de tofu...

Nous avons rencontré des Francais qui habitent en Vendée... Elle sait comment cuisiner le tofu et meme le faire.... A suivre grâce à internet... Chariotte nous y emmènera peut être, quand nous serons  sur la route de Bordeaux......

Ensuite ballade à pied... J`ai traqué le papillon...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y en a un que je n`arrive pas à photographier... environ 10 cm et noir....  J`ai eu une libellule rouge par contre..!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                         

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                       

 

 

     

 

 

 

 

 

 

Nous avons visité un village près de la rivière Chay... (Cela signifie "L'eau qui coule). Elle arrive de Chine  et se jette dans le Fleuve Rouge.

Il y avait un homestay qui etait vraiment plus sympatique que celui où nous sommes allés... Mais impossible de venir à pied depuis Sa Pa

Ballade en bateau sur la rivière... A plusieurs endroits les gens draguent la riviere et expulsent le sable en haut de la colline pour la construction des maisons. C`est assez surprenant..

Et puis, Nous avons pris la route pour rentrer ...

Nous avons eu toutes les saisons aujourd`hui... Automne ce matin à Sa Pa... Brouillard et frais... ensuite dans la plaine chaud et humide.... au marché (1300 m) c`était agréable... Chaud ensuite et pour finir nous avons retrouvé la bruine à Sapa en arrivant ...!

Des Francaises que nous avions vu à Tam Coc et qui séjournent aussi à Baguette et Chocolat ont  eu un accident de moto.. quelques points de suture au front et un poignet en attelle...  Elles ont fait connaissance des hopitaux vietnamiens... La moto a glissé sur le sable...!                                                    

Demain, nous restons à Sa Pa, contrairement à ce que nous avions envisagé au début... Partir le matin de bonne heure pour Yen Bai et prendre le train de nuit de cet endroit..

Nous devions le prendre vers 1 h 30 , de mémoire, et comme nous arrivons de bonne heure à Hanoi et partons directement à Haiphong, ce n'était peut être pas une bonne idée..! Et puis, nous sommes un peu fatigués et optons pour une solution cool.... Pas à dire, il faudra revenir...!

Si le temps le permet, nous irons au jardin botanique et nous bullerons... Nous retrouvons Thi à 17 h 30 pour aller à la gare de Lao Cai et ensuite train de nuit pour HANOI
A l`arrivée, nous espèrons prendre le train pour Haiphong où une chambre a été reservée pour 2 nuits...

Nous irons à Do Son où Mamy a appris à nager... Actuellement c'est loin d'être une plage prisée... et Les gens se demandent bien ce que nous allons faire là bas  

Et puis ce sera la baie d`Along et le départ pour la Chine après quelques heures à Hanoi...

Merci à tous ceux qui ont  contribués à ce superbe voyage.... Nous pensons souvent à vous


Publié à 08:03 , le 10/10/2009, dans Civilisations, cultures et coutumes, Sa Pá
Mots clefs : ethniesmarché
.. Lien


19 . - Sa Pa pour la journée - 9 octobre 2009

A côté de moi, sur  2 ordinateurs du cyber-café, j'ai été rejointe par 2 adolescentes Mhongs qui utilisent les jeux sur internet et aussi Facebook . j'aime bien ce mélange entre leurs vêtements traditionnels et la technologie... Dommage je n`ai pas mon appareil photo.

La journee a été placée sous le signe du calme et du repos 

A gauche notre chambre. Nous avons découvert que les jeunes avaient leurs dortoirs au dessus ! Sympa !

... Chouchou est un peu KO...IL a attrapé froid et il est comme un poussin mouillé ... Du coup, il est resté couché toute l`après midi... Pas de jardin botanique ... Il faut dire que le temps était au brouillard... On se serait cru à Monestier, un jour d`automne... 

Nous sommes quand même allés faire un tour !

   

 

 

nous avons sorti les polaires et j`ai craqué pour une écharpe (étole) toute douce.. Chouchou a été très content d'avoir emporté une polaire !..

Nous allons filer nous coucher... Même pas de Rumikub !

Demain, nous nous levons de  bonne heure, nous partons pour un marché près de la frontière chinoise...  un avant goût de la suite de notre périple !!!
Bonne journee à tous et merci pour vos commentaires...

 


Publié à 08:56 , le 9/10/2009, Sa Pá
Mots clefs :
.. Lien


18 - La culture du Chanvre.... et broderie ...8 octobre 2009

 

Ta Phin

           

 

Nous avons  été hébergés chez l'habitant ( en Homestay) à Ta Phin où des Daos (ou Dzaos)  et des Hmongs noirs vivent.

  Notre chambre

           

 Carrés Dzao                                        

Hier soir nous avons vraiment eu l`impression d`être des coffres forts sur pattes !!!

On nous a réclamé 210 000 dongs pour 3 petites bouteilles d`eau au lieu de 7 000 la grande de 1,5 l...


L`hôtesse n`était pas là et nous avons pris la voisine pour la propriétaire...

Elle était tout à fait revêche...

J`avais amené un petit sac de lavande pour "discuter" broderie, mais, elle avait l'air tellement rogome ...

Arriver à faire comprendre à une brodeuse  que "sa manière de faire" m'intéresse ne sera pas toujours facile !

Finalement à la fin de notre petit déjeuner, notre hôtesse s`est présentée et Ti a servi d`interprète... L'atmosphère a complètement changé... D'autant qu'il n'y avait pas encore de touristes dans le village. Il était donc avéré que nous avions dormi là et que quelque part, nous contribuons à l'économie du village.


Dans cette famille, il y a  un atelier organisé pour la broderie.


  Une société  de Hanoi semble récupérer des marchandises et même demander certains modèles..


Le "commercial et professeur" était justement présent et il expliquait comment faire marcher la machine électrique... Elles utilisent surtout des machines à pied comme celle sur laquelle j'ai appris à coudre à la machine !

 

Il y a une salle d`exposition avec diverses panneaux explicatifs... et je trouve regrettable que les touristes ne la voit pas. Ils pourraient ainsi mieux comprendre le travail qui est fait et proposer un plus juste prix au travail présenté....

Mais la surprise, c`est qu`il y a un atelier de fabrication et que nous avons  pu le visiter...

             

D`abord le chanvre qui se présente en longues "branches", on récupère la fibre extérieure. ensuite, il faut faire un fil et c`est ce que nombre de femme font tout en marchant.. elles raccordent les différents morceaux les uns après les autres...

Les fibres sont mises à bouillir pour les assouplir mais aussi pour les éclaircir.

Phi, stagiaire... un jour, il sera guide en attendant il apprend..! Thi est le formateur pendant cette semaine.

Les fibres sont assouplies par une femme qui est debout sur une planche et fait  aller et venir une grosse pierre. (50 a 60 cm de diamètre).


Le chanvre mouillé était mis en pelote par une femme qui utilisait ses pieds et ses mains et avait 4 fils entre les mains..

 

C`était vraiment surprenant.

  Le chanvre est ensuite tissé.    J`ai acheté une écharpe  écrue et brodée.        

   

. Il est souvent teint avec de l`indigo...

Les femmes brodent ici sur des bandes de tissu.. Elles brodent souvent à l`envers, l`endroit doit être impeccable. Il est difficile de faire la différence, à premiere vue, entre l`endroit de l`envers !

Elles brodent en attendant le client, elles brodent dans la cours de la ferme ou en jetant un coup d`oeil aux buffles !


 

   


Des petits carres de 5 cm sur 5 ornaient les rideaux qui nous séparaient de nos compagnons de trekking. Nous avions aussi des broderies pour orner nos taies d`oreiller.

Elles brodent suivant les motifs de leur ethnie et connaissent par coeur les motifs. Certaines commencent a 5 - 6 ans mais la plupart, vers 10 ans.

Il y a des objets magnifiques, comme des tentures murales blanches avec des motifs noirs et rouges, des "couvertures " de coussins, des sacs..

 Les petits carrés dont j`ai déjà parlé, sont appliqués sur des blouses ou des chemisiers en soie ou en coton et vendus dans les boutiques de Sapa.. Soit juste un carré, soit en bande.

Notre guide nous a conseillé de vérifier.. " le fait main"..

Finalement, j`ai compris que la petite jeune fille qui tournait autour de nous, la veille,  est la belle fille de notre hôtesse.. Elle est toute jeune, ici, les filles sont souvent mariées à 15 ans.

  Elle a déjà un bébé ..


  Je lui ai laissé le sachet brodé.... Peut être qu`un jour il sera copié.. . Ce sera ma contribution au village et aux ethnies de montagne....

Ici les hommes ne brodent pas contrairement à la région de Tam Coc.

 

 

 Et si on parlait du chanvre en France !

Le Chanvre

De la bière aux blocs de construction, en passant par les vêtements, les rétroviseurs ou le combustible.. C'est surprenant tout ce que I'on peut faire avec du chanvre !

Au milieu du XIX' siècle, période où il connut son apogée, le chanvre était cultivé pour fabriquer des voiles de bateau, des cordages,  des vêtements.. . avant d'être détrôné par le coton, les fibres synthétiques et I'avènement de la marine à moteur.

Aujourd'hui, à l'heure où le développement durable est devenu un véritable enjeu de société, cette culture traditionnelle connaît un renouveau. La principale raison de ce retour en force : de sa production à ses multiples débouchés, le chanvre est une plante écologique par excellence. C 'est pourquoi, le Conseil général veut la développer en Isère.

 

Sa culture, tout d'abord, ne nécessite pas d'irrigation, aucun pesticide ou herbicide, peu ou pas d'engrais. pas d'impact sur les sols et les nappes phréatiques. A l'heure de la raréfaction des ressources en eau, le chanvre présente une alternative intéressante à certaines cultures traditionnelles en Isère, comme le maïs et le tabac, et pourrait conforter la production agricole du département Hébergeur d'images

Dans la conquête de nouveaux marchés, le chanvre peut servir de matière première dans de nombreux secteurs. En Isère le bâtiment et la plasturgie figurent au premier rang de ses débouchés.

Ecologiques, les matériaux issus du chanvre sont par ailleurs appréciés pour leurs grandes qualités techniques : Excellent pouvoir d'isolation pour les matériaux de construction, légèreté et solidité pour les pièces automobiles, etc.

A l'heure actuelle, une vingtaine d' agriculteurs isérois expérimentent la production de chanvre.

Cette culture, qui peut se faire jusqu'à 1000 mètres d'altitude, en agriculture conventionnelle ou biologique, concerne soit la paille de chanvre, soit la graine, soit les deux.

Pour un agriculteur de La Côte-Saint-André, qui exploite quatre hectares en agriculture conventionnelle: ., C'est une culture facile à mettre en place et qui représente peu de charges. Comme sa croissance est très rapide, il prend le dessus sur les autres plantes et étouffe les mauvaises herbes. Pas besoin de traitement ...

Au plus fort de sa croissance un pied de chanvre grandit d'environ 20 centimètres en une semaine. On le voit quasiment pousser. Au final, il peut atteindre jusqu'à 3,5 mètres de haut.

La culture du chanvre est intéressante car elle présente une faible charge de travail et un bon rapport financier, avec une rémunération, en 2009, supérieure aux céréales non irriguées (blé, orge et une partie du maïs). C'est aussi un moyen de diversifier leurs sources de revenus. 

Seul inconvénient :

la récolte du chanvre, dont les tiges sont très résistantes, nécessite des outils spécifiques. 

A présent, il ne reste qu'une étape pour lancer la filière dans le département : Créer une usine de "défibrage", permettant de séparer la chènevotte de la fibre de chanvre.

 I1 n'en existe que quatre en France, saturées ou très éloignées. C'est pourquoi, aujourd'hui, les agriculteurs isérois envoient leur production de paille de chanvre en Allemagne, où la demande est importante .

Mais I'objectif est de créer une filière courte en Isère.

La paille de chanvre permet de fabriquer des matériaux de construction ou d'isolation de bloc de béton de chanvre, laine isolante. C'est le premier débouché du chanvre industriel

 

les principaux débouchés

  • Construction,
  • Plasturgie,
  • L'horticulture,
  • L'élevage et l'animalerie,
  • L'agroalimentaire,
  • La cosmétique

 

Les graines

  • L 'appellation de la graine de Chanvre est le chènevis. C'est une graine oléagineuse

 

Les Tiges

Elles sont fauchées et conditionnées en bottes de paille de chanvre. 

  • De la paille, on extrait la Chènevotte, partie centrale de la tige qui correspond au bois de la plante et représente 60 % de son poids. Son pouvoir absorbant est très important.
  • La fibre correspond à la partie périphérique de la tige. 

 

Ce chanvre ne correspond en rien à celui qu'on fume !!! 

 

 Isère magazine - Janvier 2010 !!!!

 


Publié à 06:07 , le 9/10/2009, dans Broderie Moyen de communication, Sa Pá
Mots clefs : BRODERIEchanvretrekkingTa Phin
.. Lien


17 - 7 octobre 2009 - Sapa - Ta Phin - Sapa -

Pour moi, Sapa est intéressant comme base de circuits dans les environs.... Si l`on reste plusieurs jours juste dans cette ville, c`est comme rester 4 jours à Gresse en Vercors ou à Chamonix.... Sans partir en montagne.

L`intérêt réside dans ce que nous allons faire et voir dans les environs..

Maintenant je comprends l`intérêt d`un bon guide.... Ti est super... (Il n`est pas impatient lorsque je prends des photos)... Il explique mais ne  nous saoule pas de commentaires, de connaissances... et c`est un super cuisinier...

Hier soir en arrivant nous avons  eu quelques doutes concernant l'idée d'un homestay.!!! Du coup, l'idée de faire un autre trekking en Chine était remise en question ..! Il n`y avait pas l`eau courante alors qu`on nous avait annoncé une douche... et des serviettes... Certains me connaissent... j`avais du savon et une serviette dans mon sac à dos...

Par contre après coup.. j`ai regretté que l`on ne m`ait pas dit qu'il était possible de prendre un  bain aromatique... j`aurais sans doute, pris d`autres sous vêtements pour "tremper" dans le tonneau... J`aurais eu tout de Louis de Funès ... dans" les grandes illusions"  ..?..

La maison est en  en bois et cela ressemble à  un refuge...MAIS...La cuisine allait être faite sur le feu de bois et les plats étaients sales....Pas facile pour nos accompagnateurs..!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thi et Phi ont fait la vaisselle pour commencer en faisant chauffer de l`eau...

 

 

Nous, nous avons utilisé un broc et nous nous sommes lavés à l`ancienne...

 

Notre diner a été tout simplement fantastique...

Apéritif... Des pommes de terre sautés aux aromates et à l`ail... Délicieux...

Ensuite Nehms... Poulets, porc avec légumes et riz...

Pommes comme dessert et thé.

La nuit a été un peu bruyante mais nous avons dormi sous les moustiquaires, isolés de nos 2 compagnons par des toiles brodées.

Ce matin, après du tai chi dans le grenier, notre petit déjeuner c`était des crèpes aux bananes... Délicieuses...

Clin d'oeil  : Ti est rentré de Bretagne par le même vol, Paris Hanoi, que nous...!

Etonnant comme coincidence non ?

Notre hôtesse s`est excusée d'avoir été absente hier soir... Il y avait une réunion de village.

Le retour en images !


 

 

  

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Table de pique nique...! Le parapluie sert à tout

 

!


Publié à 04:06 , le 8/10/2009, dans Act. physiques, velo, rando, Sa Pá
Mots clefs : cuisineBRODERIEtrekking
.. Lien


{ Page précédente } { Page 1 sur 2 } { Page suivante }
Un an d'eau pour un enfant

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Artisans, Constructions
Civilisations, cultures et coutumes
Musique, Concerts, rencontres
Act. physiques, velo, rando
Ass. Nouv. Pousses, Travail solidaire
Broderie Moyen de communication
Cartes du voyage
Hebergements et prestataires de services
Personnel Famille
Preparation voyage
Syntheses Voyage

Kep - Ecole de français
Voyages en Asie
Nouvelles Pousses
Le monde enchanté de Mzelle le lutin
Orphelinats au Vietnam
Anne Sophie et Guillaume- Kep
Misha
Jean Pierre
Depart au Qatar
Centre d'Entraide pour l'Enfance au Tibet
Millénaire d'Hanoï
2011 -Voyage Océanie Asie

Amis

papyjp
misha
manue
clementblain
myriametluc
cathencorse

Click for Hanoï, Viêt Nam Forecast